Réduire la facture d’énergie en consommant mieux

Faire baisser la note de la facture d’énergie, voilà une priorité. Que ça soit pour le prix des énergies fossiles qui augmente, les pics de consommation de plus en plus fréquents ou encore le besoin de préserver l’environnement, c’est toujours une bonne idée de réduire sa consommation ! Cela nous oblige à revoir nos habitudes à la maison et à opter pour des appareils et des systèmes plus performants et économes, mais souvent les économies sont a la clé si on prend bien le temps d’étudier ce que l’on met en place.

Les petites astuces du quotidien

Avant de vous lancer dans des travaux, nous vous conseillons de faire le point sur vos habitudes au quotidien. Comment vous chauffez-vous ? Une question importante car on sait qu’un degré de trop entraîne 7 %* de consommation d’énergie en plus. Laissez-vous le chauffage allumé en votre absence ?
Les appareils de régulation/programmation sont, à ce titre, très efficaces car ils permettent de faire entre 10 et 25 %** d’économies d’énergie. N’aérez-vous pas un peu trop, ce qui finit par déclencher votre chaudière ? Autant de questions et gestes simples pour moins consommer !

Le chauffage : très gourmand

Le chauffage totalise 62 %* des dépenses d’énergie au sein d’un habitat. Les mauvaises habitudes, des systèmes de chauffage défaillants ou même un bâti en mauvais état… Un bilan s’impose donc avant de remplacer vos systèmes.

Nous vous conseillons aussi de faire vérifier l’isolation de votre logement. Si celle-ci fait défaut, des travaux seront nécessaires avant d’envisager l’installation de systèmes de chauffage plus performants.


Le chauffage est sans conteste le poste le plus énergivore au sein d’un logement, avec 62 %* des dépenses d’énergie. En plus de la consommation, viennent s’ajouter les mauvaises habitudes que nous avons laissées s’installer : chauffer en continu, garder des systèmes vieillissants ou ne pas vérifier l’isolation de notre habitat. Clé du confort, le chauffage fait partie des chantiers prioritaires pour réduire nos factures d’énergie.

Bilan énergétique

Avant de changer les systèmes de chauffage existants, faites faire un bilan énergétique par un professionnel. Il déterminera l’ensemble des pertes de chaleur. Vos systèmes de chauffage peuvent être reliés à des équipements plus récents, type PAC. S’ils sont défaillants, leur remplacement sera inévitable. Lors de ce bilan, le professionnel vérifiera ausi l’état du bâti et l’isolation. Deux étapes obligatoires avant de changer les équipements.

Isoler pour mieux chauffer

Une mauvaise isolation entraîne des pertes de chaleur dont les plus importantes atteignent jusqu’à 30 %** par les toitures et combles. L’isolation est donc l’autre clé de voûte du confort thermique. Et pour cause, isoler un plancher bas permet de faire jusqu’à 10 %*** d’économies. Quant à l’isolation des combles et de la toiture, elle permet de faire jusqu’à 20 %*** d’économies. Une bonne isolation ira de paire avec des systèmes de chauffage performants.

Dans le cadre de travaux de rénovation ou avant de changer vos radiateurs, sachez que l’isolation est la première étape d’un projet visant l’amélioration des performances énergétiques d’un logement. Sans une isolation performante, vous ne pourrez ni réaliser d’économies d’énergie ni chauffer de façon optimale. Pire, vous consommerez plus.

Pensez aussi à calorifuger les tuyaux et canalisations de vos systèmes de chauffage, à isoler votre ballon d’eau chaude ou encore à poser du double vitrage. Autant de travaux d’isolation qui feront baisser la facture de chauffage !

Economies d’énergie : ça paie !

Entretenir, poser ou équiper, voici les économies d’énergie possibles :

10 %***, ce sont les économies réalisées grâce à la pose de double vitrage à isolation renforcée,
8 à 12 %***, ce sont les économies générées grâce à l’entretien d’une chaudière,
30 %***, c’est le pourcentage d’économies d’énergie obtenues en installant une chaudière à condensation (et grâce à un entretien régulier),
10 %***, ce sont les économies réalisées en régulant et en programmant les systèmes de chauffage.

Les appareils domestiques consomment !

Dans une maison, la consommation d’électricité varie entre 1(Hi-Fi) et 16 %* (appareils de froid) par type d’appareil. 7 à 8 %** des dépenses sont consacrés aux appareils de cuisson. Electroménager, cuisson, lavage, séchage, choisissez vos appareils domestiques en fonction de leur classe énergétique (A+++ à G ou A+++ à D pour certains appareils de froid) et de leur certification, comme l’écolabel européen décerné par AFNOR Certification.

Les mauvaises habitudes sont tenaces. Certains gestes du quotidien deviennent même des automatismes qui entraînent d’importantes consommations d’énergie.

Ces petits gestes qui consomment

Laisser les appareils électriques en veille, oublier d’éteindre une pièce ou laisser couler l’eau du robinet… L’habitude la plus tenace ? Laisser le chauffage à température égale sans l’adapter à nos besoins et emplois du temps. Pourtant, 1°C de moins, c’est 7 %* de consommation d’énergie en moins.

Tout est dans l’équilibre !

Il est important d’aérer les pièces mais encore faut-il le faire sans perdre la chaleur ambiante : 5 mn par pièce suffisent. Pensez aussi à ne pas recouvrir ou gêner vos radiateurs afin de laisser la chaleur circuler. En hiver, fermez volets et rideaux pour conserver la chaleur durant la nuit.

Revoir son éclairage

L’éclairage, c’est 9 %** de la consommation d’électricité au sein d’un logement.
Pour optimiser son usage au quotidien, essentiel à notre confort, et faire des économies d’énergie, il faut commencer par prendre de bonnes résolutions : exploiter la lumière naturelle, éteindre dès que vous sortez d’une pièce, opter pour des systèmes d’éclairage tels les ampoules basse consommation, les halogène haute efficacité ou les LED.

Eclairage naturel et modéré

La première astuce simple pour faire des économies d’énergie est d’exploiter au maximum la lumière naturelle en journée et d’allumer à la nuit tombée. Veillez ainsi à positionner vos coins lecture et zones de travail (bureau) près des bains de lumière naturelle.

  • Autre astuce pratique, évitez d’éclairer en continu mais éteignez dès que vous pensez que l’éclairage n’est pas nécessaire.
  • En dépoussiérant régulièrement vos abat jour et ampoules, vous pourrez gagner jusqu’à 40 %* de luminosité !

Enfin, pensez à éteindre la lumière de chaque pièce que vous quittez : simple direz-vous mais pas si automatique.

Un éclairage adapté

La lumière est un élément de confort indispensable. Il n’empêche que l’adapter à vos besoins n’en sera que plus confortable.

Privilégiez ainsi une ambiance tamisée en soirée, ce qui réduira votre consommation d’énergie.
Remplacez vos lampes à incandescence classique par des lampes basse consommation : vous pourrez réaliser jusqu’à 80 %* d’économies d’énergie et bénéficier d’un éclairage durable et de qualité.

C’est bon à savoir !
Pensez à recycler les ampoules basse consommation dans les lieux de tri prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.